Chargement en cours...
Accueil > Informations et données > Cartes et synthèses > Traitement des données
Agence de l'eau Loire-Bretagne
Comment les données sont-elles traitées ?
10/12/2015
L'agence réalise différents traitements sur les données élaborées

  Comment les données sont-elles traitées ?
L’agence évalue la qualité de l’eau avec les règles d’évaluation de l’état des eaux, conformément à l’arrêté du 25/01/2010 consolidé, pour les différents éléments physico-chimiques soutenant la biologie de l’état écologique et les éléments biologiques pour les eaux superficielles, et à la circulaire du 23 octobre 20122013 relative à l’arrêté du 17 décembre 2008 pour les eaux souterraines.

  Le Système d’Evaluation de l’Etat des Eaux (SEEE)

  • Le Bilan d’oxygène
    Le bilan d’oxygène pour les cours d’eau permet d’évaluer la présence d’oxygène dans le milieu. Il détermine également la quantité de matières organiques dont la dégradation, par les micro-organismes, est susceptible de consommer l’oxygène présent dans les rivières.
  • Les nutriments
    Les nutriments en cours d’eau regroupent les formes phosphorées et azotées dans les cours d’eau dont la présence peut conduire au développement excessif d’algues et autres végétaux, au détriment d’autres formes de vie aquatique.
  • Nitrates
    La présence de ce composé facilite le développement des végétaux aquatiques.
  • Les substances
    Les substances comprennent des micropolluants minéraux, des pesticides...  Il y a plusieurs types de substances définis par la directive cadre sur l’eau.
     
    Les substances prioritaires ou prioritaires dangereuses prises en compte dans le calcul de l’état chimique des eaux superficielles dites.
     
    Les substances spécifiques de l’état écologique prises en compte dans le calcul de l’état écologique des eaux superficielles.
     
    Les pesticides dont certaines sont également des substances prioritaires de l’état chimique ou spécifiques de l’état écologique.
     
    D'autres substances.


L’agence calcule également des indicateurs biologiques :

  • IBGN : Indice biologique global normalisé
    Estimé à partir des peuplements de macroinvertébrés vivant sur le fond des cours d’eau.
  • IBD : Indice biologique diatomées
    Estimé à partir des peuplements de diatomées (algues microscopiques).
     
  • IPR : Indice poisson rivière
    Estimé à partir des peuplements piscicoles.
     
  • IBMR : Indice biologique Macriophytique Rivière
    Estimée à partir des macrophytes en cours d’eau sont les plantes aquatiques visibles à l'œil nu.

Il est important pour apprécier les qualités constatées, de prendre en compte les conditions hydrologiques de l’année étudiée et notamment les débits des rivières.

 

  Le Système d’Evaluation de la Qualité des eaux (SEQ Eau)

D’autres traitements des résultats sont possibles permettant de diagnostiquer la qualité des eaux. traitement, en particulier le Système d’Evaluation de la qualité des eaux (SEQ Eau)

Cet outil (SEQ-eau) permet d’évaluer la qualité selon des altérations :

  • Matières organiques et oxydables
    Cette altération détermine la quantité de matières organiques carbonées et azotées dont la dégradation par les micro-organismes est susceptible de consommer l’oxygène dans les rivières.
     
  • Matières azotées (hors nitrates)
    Cette altération détermine la quantité d’azote susceptible d’alimenter la croissance des végétaux et peuvent présenter un effet écotoxique.
     
  • Nitrates
    La présence de ce composé facilite le développement des végétaux aquatiques.
     
  • Matières phosphorées
    Celles-ci sont les principales responsables du développement excessif des végétaux (eutrophisation) dans les rivières et les plans d’eau.
     
  • Effets des proliférations végétales
    Cette altération quantifie la présence de micro-algues en suspension (phytoplancton) ainsi que les effets induits sur le cycle de l’oxygène par l’eutrophisation des rivières et les plans d’eau.
     
  • Micropolluants minéraux
    Ce sont des éléments métalliques, dont certains sont toxiques. Ils proviennent surtout des activités industrielles, minières et agricoles.
     
  • Pesticides
    Cette altération met en évidence les teneurs en pesticides dans les cours d'eau. Ils proviennent de substances chimiques telles que les insecticides ou les désherbants; ils contaminent notamment les eaux de surface (cours d'eau, lacs…). L'agriculture est le premier utilisateur de pesticides, mais ceux-ci sont également utilisés pour l'entretien des voiries et infrastructures de transport, des parcs et jardins et par les particuliers en jardinage amateur.
     
  • Micropolluants organiques (hors pesticides)
    Cette altération regroupe les autres composés parmi les plus répandus.
     
  • Hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP)
    Ces composés sont essentiellement des résidus de combustion et des produits de dégradation. Les apports sont diffus (réseau routier…).
     
  • Polychlorobiphényles (PCB)
    Ces composés sont utilisés dans l’industrie.

L’agence calcule également des indicateurs biologiques

  • IBGN : Indice biologique global normalisé
    Estimé à partir des peuplements de macroinvertébrés vivant sur le fond des cours d’eau.
     
  • IBD : Indice biologique diatomées
    Estimé à partir des peuplements de diatomées (algues microscopiques).

Il est important pour apprécier les qualités constatées, de prendre en compte les conditions hydrologiques de l’année étudiée et notamment les débits des rivières.
 

L'état des eaux... c'est quoi ?

voir les posters de présentation :

> télécharger (0.5 Mo)

 


- Les « Cartes et synthèses » 

- Les « Données brutes » 

Plan de site | Accès professionnel | Nous écrire | Infos légales et informatique et liberté | Haut de page