Chargement en cours...
Accueil > Plan Loire > Plantes invasives
Agence de l'eau Loire-Bretagne
Plantes exotiques envahissantes
13/07/2016
    Le contexte
    Une démarche régionale : l’ORENVA 
    Un groupe de travail plantes envahissantes 

Dans le bassin Loire-Bretagne, face aux invasions de plantes exotiques qui perturbent l’équilibre des milieux aquatiques, l'agence de l'eau Loire-Bretagne, les services de l’État et les collectivités territoriales sont confrontés à une demande croissante d’interventions pour limiter l’expansion de ces espèces.
C’est au niveau régional que s’organise cette action qui s’appuie dans un premier temps sur la réflexion menée au sein de groupes de travail régionaux pour évaluer les risques de prolifération et leur gestion.
En Poitou-Charentes, un Observatoire régional des plantes exotiques envahissantes des systèmes aquatiques est en cours d’élaboration qui aura en charge cette réflexion.

Le contexte

En Poitou-Charentes, la prolifération des plantes exotiques envahissantes est à l’origine de nuisances sur le fonctionnement des milieux aquatiques, tant pour la biodiversité – altération des espèces piscicoles, modification morphodynamique des cours d’eau – que pour les usages de l’eau qui se trouvent perturbés – entrave hydraulique à la libre circulation de l’eau, gêne pour la pêche, pour la baignade…

Devant l’impossibilité d’atteindre une éradication et pour freiner la dynamique d’expansion de ces espèces, les gestionnaires : communes, syndicats d’aménagements de rivières, d’adduction d’eau potable, associations … et leurs partenaires financiers publics ont besoin de comprendre et de suivre ces phénomènes invasifs pour guider les choix tactiques dans la gestion annuelle de ces espèces, permettre le maintien des usages et la préservation de la biodiversité dans les milieux aquatiques.

C’est pourquoi il a été décidé la création d’un observatoire dédié aux plantes exotiques envahissantes en Poitou-Charentes.
L’objectif de cet observatoire est de structurer, collecter les données existantes, de les enrichir d'informations complémentaires sur la gestion effectuée et de les valoriser.

           Haut de page

Une démarche régionale : l’ORENVA

La Région Poitou-Charentes a initié dès 2007 la mise en place d’un Observatoire régional des plantes exotiques envahissantes des écosystèmes aquatiques (ORENVA) pour accompagner et fédérer les gestionnaires locaux dans la maîtrise des phénomènes invasifs en milieu aquatique.
Les enjeux de l’ORENVA, qui ont été définis collectivement, sont les suivants :

  • préserver la biodiversité, à partir d'une meilleure connaissance de la dynamique de prolifération des espèces et d’une veille sur les espèces émergentes et les sites non envahis ;
  • partager les connaissances et l'expérience par la mise en place d'un réseau d'acteurs et de procédures d'échange entre eux ;
  • disposer d'un outil d'aide à la décision, par l'analyse des données, les échanges sur les plans de gestion... ;
  • rechercher la cohérence avec les outils et les démarches existantes ;
  • informer et sensibiliser le grand public dans un but préventif.

La mise en place et le fonctionnement de l'ORENVA intervient dans le cadre du Plan Loire Grandeur Nature 2007-2013 (prolongé en 2014) et fait appel aux compétences de deux maîtres d'ouvrages :

  • L'Observatoire régional de l'environnement (ORE) apporte son expérience en matière de conception et de développement de bases de données, de systèmes d'information et de sites internet, et en matière d'animation de réseaux d'acteurs pour la circulation et la valorisation de l'information.
    site internet de l’ORE : http://www.observatoire-environnement.org
    site internet du RPDE : http://www.eau-poitou-charentes.org
    (réseau partenarial des données sur l’eau)

  • Le Forum des marais atlantiques (FMA), apporte son expertise sur les espèces envahissantes et coordonne l'organisation du réseau d'acteurs ainsi que l’animation de formations pour la prise en main des outils de l’Observatoire et pour la reconnaissance botanique des espèces.
    site internet : http://www.forum-zones-humides.org

L'ORE, le FMA et le conseil régional de Poitou-Charentes constituent la cellule d'animation de l'ORENVA. Ce groupe de travail a progressivement évolué en un comité de pilotage. Il est composé de l’agence de l’eau Loire-Bretagne, des Conseils généraux, des services de l'état et des établissements publics concernés, des associations et collectivités d'envergure régionale, départementale, de bassin versant ayant un rôle dans la coordination et la remontée des données vers le niveau régional et/ou ayant une expérience significative sur la question des plantes exotiques envahissantes.

Le réseau de partenaires de l’ORENVA se divise en 4 niveaux d’observateurs :
> niveau 1 : gestionnaires locaux chargés de réaliser les inventaires
> niveau 2 : 9 coordinateurs de structures départementales ou de bassin versant
> niveau 3 : cellule d’animation de l’observatoire chargée de la coordination régionale
> niveau 4 : coordination interrégionale, bassins Loire-Bretagne et Adour-Garonne, Système d’Information sur l’Eau (SIE), …

cliquez pour agrandir

 

 

  L'ORENVA s'appuie ainsi sur l'expérience acquise par les acteurs en Poitou-Charentes et prévoit l’organisation de la lutte à une échelle collective afin de mutualiser les pratiques et les moyens.
Il induit ainsi l’existence de relais locaux et la mise en place d’une couverture exhaustive de surveillance du territoire sur ce thème.
Des outils méthodologiques et informatiques partagés entre l’ensemble des acteurs locaux régionaux sont mis à disposition.

Cet observatoire affiche également sa volonté d’échanges et d’intégration avec les régions mitoyennes, et avec l’échelon de bassin.
site Internet de l’ORENVA : http://www.orenva.org

           Haut de page

Un groupe de travail plantes envahissantes Loire-Bretagne

  « Bassin de la Loire »
Apporter des réponses scientifiques et techniques adéquates aux interrogations des acteurs de terrain et d’élaborer une stratégie de lutte cohérente.
Dans le bassin de la Loire, les plantes envahissantes sont très présentes en Loire moyenne et à l’aval (Poitou-Charentes, Pays de la Loire). Les bassins amont (Centre et Auvergne) sont également de plus en plus touchés par cette problématique.
Les objectifs de la plate forme "Eau, espaces, espèces" pour cette thématique sont de préserver la biodiversité sur l’ensemble du bassin de la Loire, et maintenir la qualité écologique des corridors fluviaux.
Ce phénomène dépasse les limites administratives et requiert donc des actions coordonnées à l’échelle territoriale concernée.
C’est au niveau régional que s’organise progressivement cette action qui s’appuie dans un premier temps sur la réflexion menée au sein de groupes de travail régionaux "plantes envahissantes".
A cet effet, pour travailler avec le maximum de cohérence, les acteurs concernés ont créé sur le bassin le "groupe de travail Loire-Bretagne plantes exotiques envahissantes".

Créé en 2002, il se compose de partenaires techniques et financiers, de maîtres d'ouvrage et d'experts associés. Il œuvre pour apporter des réponses scientifiques et techniques adéquates aux acteurs de terrain et pour élaborer une stratégie de gestion de ces invasions à mettre en œuvre dans le cadre des politiques publiques sur l'eau et l'environnement.
Une liste des principales espèces envahissantes les plus problématiques a été établie pour le bassin Loire-Bretagne en 2002 et réactualisée cette année. Sur ces espèces, il incite au recueil d’information, sur les colonisations, la gestion, grâce à des méthodes de suivi harmonisées. Ce groupe a également initié des études et contribué à l'émergence d'autres réseaux régionaux. Ce groupe de travail est piloté par l'agence de l'eau Loire-Bretagne.
Depuis 2008, l'agence de l’eau en a confié l'animation à la Fédération des Conservatoires d'espaces naturels.
Des informations sur l’activité des groupes de travail sont disponibles sur le site Internet de la Fédération des Conservatoires : www.centrederessources-loirenature.com , dossier "plantes invasives".

Depuis 2009, le Groupe de travail invasions biologiques en milieux aquatiques (GT IBMA), qui regroupe différents types d’acteurs impliqués dans la gestion des espèces invasives, oriente également ses travaux vers la gestion des espèces exotiques végétales et animales considérées comme envahissantes en milieux aquatiques.
site Internet : http://www.gt-ibma.eu 

         Haut de page

 

 

Télécharger la plaquette :

- Réseau Plantes exotiques envahissantes du bassin Loire-Bretagne

Plantes-Envahissantes08.pdf
Plantes-envahissantes-Orenva.jpg
Plan de site | Accès professionnel | Nous écrire | Infos légales et informatique et liberté | Haut de page