Chargement en cours...
Accueil > Plan Loire > Eau-espaces-espèces > Bassins versants
Agence de l'eau Loire-Bretagne
Têtes de bassins versants
11/06/2009
Les têtes de bassin versants sont caractérisées principalement par des réseaux de zones humides (en particulier des tourbières), par les chevelus de petits ruisseaux, ainsi que les zones amont de certains puits de captage.
Elles constituent un réservoir hydrologique, hydrobiologique et écologique de première importance pour le bassin de la Loire.
Les projets concernent des opérations de préservation du bon état écologique des milieux par la mise en place de démarches partenariales et concertées sur ces espaces fragiles et souvent menacés (enrésinement; drainage,…).
  Le contexte  
  Le contrat restauration entretien de tourbières et zones humides des Hautes Chaumes du Forez  
  Les perturbations identifiées sur ces milieux naturels 
  Les actions du contrat restauration entretien 
  Les indicateurs de suivi des actions 
  La coordination et le suivi du contrat 
  Quelques chiffres 

Le contexte

Le périmètre d’actions du contrat restauration entretien concerne 3 tourbières : la Croix de Barras, l’Oule et la Richarde, d’une superficie totale de 55,5 hectares.
Elles sont situées sur la ligne de crête des monts du Forez, entre 1 200 et 1 634 m. d’altitude, séparant les hauts bassins de l’Allier et de la Loire amont. Ces tourbières font partie d’un vaste ensemble de zones humides qui représentent un véritable château d’eau pour les départements de la Loire et du Puy-de-Dôme.
Sur le massif des Hautes Chaumes, plus de 80 tourbières ont été recensées (dont 52 côté Loire pour une superficie de 850 ha), ce qui en fait l’un des plus grands massifs de tourbières en France. Ces zones humides imbriquées dans des landes constituent les sources de nombreux ruisseaux qui alimentent la plaine du Forez. Elles présentent donc un grand intérêt au plan hydrologique sur ce secteur de têtes de bassins versants du Lignon du Forez et de l’Ance du Nord ; cette rivière de 1e catégorie abrite une faune protégée, dont la moule perlière, espèce particulièrement rare, indicatrice de bonne qualité de l’eau.
Ces tourbières présentent également un patrimoine naturel propre aux Hautes Chaumes (flore et faune) et un grand intérêt paysager.

             Haut de page

Le contrat restauration entretien de tourbières et zones humides des Hautes Chaumes du Forez

Situées aux limites départementales du Puy-de-Dôme et de la Loire, et régionales de l’Auvergne et de Rhône-Alpes, sur les terres de pâturage des Hautes Chaumes du Forez, trois tourbières font l’objet d’un contrat restauration entretien (2008-2012) pour leur préservation et celles des zones humides associées.
Ce contrat restauration entretien implique un partenariat technique et financier de huit signataires dont la coordination est assurée par le Parc naturel régional Livradois-Forez. L’objectif global poursuivi par le contrat restauration entretien est de maintenir le bon état hydrologique des zones humides de tête de bassins versants, tout en préservant la biodiversité que présentent les tourbières et leurs annexes hydrologiques, ce qui suppose de préserver chacune d’entre elles et son réseau hydrographique associé.

           Haut de page
Les perturbations identifiées sur ces milieux naturels

Elles sont liées aux pratiques agricoles, et plus particulièrement aux pratiques agropastorales, plus ou moins dégradantes :

  • piétinement aux abords de sources et des berges de ruisseaux, lors de l’abreuvement des animaux ;
  • altération de certains secteurs fragiles par le pâturage (sols peu portants) ;
  • fauche ou traitements phytosanitaires le long de clôtures électriques ;
  • projets de transformation de landes en prairies de fauche.
            Haut de page
Les actions du contrat restauration entretien

Ces actions de préservation des tourbières sont une contribution au maintien du bon état des deux masses d’eau concernées à l'objectif 2015, avec localement une amélioration de la qualité hydromorphologique de ces têtes de bassins versants.

Cet objectif nécessite une série d’actions :

  • La maîtrise foncière, pour pérenniser une gestion écologique des milieux présentant un intérêt hydrologique et biologique particulier, et faciliter la mise en place de pratiques agricoles compatibles avec la préservation des milieux. Un « périmètre objectif » de 80 ha a été défini, incluant les tourbières et une zone périphérique ;
  • La mise en place de conventions d’usage, avec les agriculteurs gestionnaires, exploitants de parcelles tourbeuses, permettant la réalisation de travaux sur leurs terrains pour une durée minimale de cinq ans ;
  • des travaux de protection, de restauration et de génie écologique : il s’agit de réorganiser les parcs de pâturage et de mettre en défens certains milieux (sources, bordures de ruisseaux, zones tourbeuses),
  • des suivis scientifiques : suivi d’espèces indicatrices et d’intérêt patrimonial (papillons des zones humides, espèces végétales et habitats naturels) ;
  • la valorisation des actions entreprises pour sensibiliser les acteurs et élus locaux : sorties sur le terrain et conférences ;
  • la coordination globale, le suivi et l’évaluation du contrat, ainsi qu’une étude-bilan de fin de contrat.
         Haut de page
Les indicateurs de suivi des actions

Ils sont mis en place sur chaque site pour permettre de suivre l’impact du programme d’actions sur la ressource en eau et les milieux naturels.

          Haut de page 

La coordination et le suivi du contrat

La coordination de l’ensemble des partenaires au contrat est assurée par le Parc naturel régional Livradois-Forez.

Pour en savoir plus :

n.nogaret@parc-livradois-forez.org
sylvie.martinant@espaces-naturels.fr

       Haut de page

 

Quelques chiffres
Contrat restauration entretien de zones humides (2008-2012)
Les Hautes Chaumes du Forez

Bassin versant des tourbières 395 km²
Superficie de tourbières concernée 55,5 ha
Communes concernées Loire : Saint-Bonnet-le-Courreau, Sauvain
Puy-de-Dôme : Job, Valcivières
Exploitations agricoles
concernées
8
Objectifs du contrat Pallier les principaux dysfonctionnements ou risques affectant les tourbières et préserver voire améliorer les fonctionnalités de ces zones humides (hydrologie et biodiversité).
Principales actions retenues > maîtrise foncière et d’usage ;
> travaux de protection, de restauration, de génie écologique ;
> valorisation des actions entreprises des sites, sensibilisation
   des publics ;
> suivis scientifiques.
Maîtres d’ouvrage associés
et partenaires au contrat
> Parc naturel régional Livradois Forez
   (maître d’ouvrage, coordinateur) ;
> Conservatoire des espaces et paysages d’Auvergne (CEPA) 
   (maître d’ouvrage : suivis scientifiques, travaux, sensibilisation) ;
> Conservatoire régional d’espaces naturels Rhône-Alpes (CREN)
   (maître d’ouvrage : suivis scientifiques, travaux, sensibilisation) ;
> Conseil général du Puy-de-Dôme
   (maître d’ouvrage : acquisition foncière) ;
> Conseil général de la Loire
   (maître d’ouvrage : acquisition foncière et travaux) ;
> Conseil régional d’Auvergne
   (contribution financière) ;
> Conseil régional de Rhône-Alpes
   (contribution financière) ;
> Agence de l’eau Loire-Bretagne
   (financement de 30 à 50 % selon la nature des actions).

 

   Haut de page 

 

 

Plan de site | Accès professionnel | Nous écrire | Infos légales et informatique et liberté | Haut de page